#Off2Africa Jour 53 Boffa – Conakry Guinée

#Off2Africa Jour 53 Boffa - Conakry Guinée

Mardi 17 janvier 2017
C’est souvent quand on s’y attend le moins que les difficultés surviennent : un pneu crevé, un moteur avarié sont fréquents en Afrique…

La nuit était déjà tombée sur Conakry. Nous entrons dans la ville, pourtant nous n’y sommes pas vraiment car le trafic est dense et les routes parfois de mauvaise qualité, en particulier après la saison des pluies. La ville s’est développée, au-delà du centre historique de l’île Tombo, sur une péninsule nommée Presqu’île de Kaloum (ou Presqu’île de Camayenne). Je dois me rendre tout au bout de cette bande de terre, juste en face du Jardin du 2 octobre, à deux pas du Centre culturel franco-guinéen. J’ai évidemment hâte d’arriver quand un des pneus crève soudain. C’est la guigne, nous sortons tous de la voiture pour aider Lassou, notre chauffeur, à remplacer la roue dans l’obscurité, la fumée des feux allumés le long de la route, les klaxons des véhicules qui veulent passer au plus vite.

La roue changée, Lassou se lance dans une grande explication sur le coût des pneus tout en conduisant du bout de ses doigts maculés de cambouis. Il s’agit alors de ponctuer ses arguments de sonores « Eh, Ah, Eèèèèèh » sans pour autant lui faire espérer une rallonge sur le prix négocié avant le départ. Finalement, il me dépose à destination, dans ce qui sera mon petit paradis luxueux mais surtout le lieu d’une profonde remise en forme physique et psychologique. J’ai eu beaucoup de chance de pouvoir me réfugier aussi longtemps à Conakry.

Je vous disais avoir fait le trajet Bissau – Conakry en un peu plus de 12 heures, en voyageant entre l’aube et la nuit tombée : un taxi-brousse 7 places de Bissau à Contabane, 4 heures de motocross à travers la forêt, la traversée de la rivière Kogon en pirogue, celle du Rio Nuñez à pied jusqu’à Boké, une autre voiture pour relier Conakry, de multiples contrôles militaires et cette crevaison si proche de la ligne d’arrivée.

Après Dakar, j’ai maintenant atteint ma deuxième grande étape d’Off2Africa : Conakry, la capitale de la République de Guinée…


Durant #Off2Africa, j’avais pour habitude de ne choisir qu’une photo par jour, une seule,
et de la partager, sans légende, via mon compte Instagram.
Celle du jour figure en haut de ce récit ; en voici d’autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.