#Off2Africa 76 Conakry Guinée

#Off2Africa 76 Conakry Guinée © GILLESDENIZOT 2016-2017

En Afrique, tout s’achète et se vend le long de la route : des tissus, des habits, des fruits, même des lits…


Je tourne dans la ville et découvre de nouveaux lieux. Il y a toujours un petit maquis à essayer ou l’opportunité d’entrer dans la cour d’une bâtisse désaffectée où se prélassent des chats. #Off2Africa 76 Conakry Guinée

Et puis surtout, il y a des gens à saluer ou à observer de loin, parce qu’il y a tout de même un peu de gêne à être le spectateur de leur vie, au moins pour un instant.

Je me suis arrêté longuement devant cette scène : une décharge en plein air, où des hommes et des femmes travaillaient. La lumière filtrait à travers les gros bidons colorés, et les couleurs éclataient au soleil. C’était beau, et triste aussi.

#Off2Africa 76 Conakry Guinée
#Off2Africa 76 Conakry Guinée © GILLESDENIZOT

J’ai déjà parlé ici de la situation préoccupante des ordures à Conakry, et de la campagne #SelfieDéchets lancée par Fatoumata Chérif. Je ne vais pas en rajouter, mais ces scènes de rue disent bien tout ce qu’il reste encore à faire pour donner aux gens un cadre de vie décent.

« La vérité rougit les yeux, mais ne les crève pas », dit un proverbe guinéen.

#Off2Africa 76 Conakry Guinée
Jeudi 9 février 2017

Durant #Off2Africa, j’avais pour habitude de ne partager qu’une photo par jour, sans légende.
Celle du jour figure en haut de ce récit ; en voici d’autres…

Les commentaires sont fermés.