Tout le monde est capable
france histoires

Tout le monde est capable

« Tout le monde est capable », y compris « ceux qui sont entravés, empêtrés, ces corps malhabiles qui tiennent debout quand même », nous répète Maguy Marin.

« Fini, c’est fini, ça va finir, ça va peut-être finir »

May B, Compagnie Maguy Marin

Et pourtant, ça n’en finit pas : le jeunisme, le grotesque, l’altérité, la violence, les poncifs, les maltraitances et l’injustice. On nous bouscule, on nous impose plus alors qu’on se contentait très bien de moins, alors qu’on a encore dans la bouche le goût d’avant, un goût devenu amer et qu’on aimerait cracher. Mais ça n’en finit pas, ni le dégoût, ni la colère, ni ce cri qui ne sort toujours pas.

Maguy Marin L’Urgence d’agir, bande-annonce

Depuis plus de trente-cinq ans, la chorégraphe Maguy Marin voit les corps, montre tous les corps qui se débattent, qui luttent contre le courant formidablement bête de notre société. Les vieux dénudés et abandonnés, les femmes qui se jettent en arrière pour échapper aux hommes, les disgracieux qui se masturbent et qu’on censure, les édentés qui sifflent et grommellent, ceux à long nez ou larges oreilles et ceux qui hurlent face aux mains tentaculaires des politiciens sourds.

La voix pleine d’humanité de Hans Hotter (choix si judicieux) revient alors comme une litanie, comme le joueur de vielle aux doigts transis qui laisse faire, indifférent à tout, mais qui toujours tourne la manivelle. Personne n’a envie de l’écouter, personne ne le regarde, et les chiens grognent autour du vieil homme.

Keiner mag ihn hören,
Keiner sieht ihn an;
Und die Hunde knurren
Um den alten Mann.

Der Leiermann, Wilhelm Müller (1794 – 1827)

Dans May B, Maguy Marin enduit d’argile et de poussière pour danser Beckett. Son message se transforme depuis 1981, se passe comme une tradition de grand-mère, se confie à d’autres qui l’emmènent aux quatre coins du monde. Ça ne va certainement pas finir : à Paris c’est complet (j’enrage et devrai me contenter de la vidéo intégrale ici) mais ça continue depuis 2003 dans la favela de Maré (zone nord de Rio), grâce au travail de partage de la chorégraphe brésilienne Lia Rodrigues. Son École Libre de Danse (quel nom magnifique !) est gratuite et pourtant elle ne bénéficie d’aucune subvention du ministère de la culture brésilien.

Transmission de May B aux élèves de la chorégraphe Lia Rodrigues

« Tout le monde est capable ».

Maguy Marin

« Tout le monde est capable ». Sitôt entendue dans le film, cette phrase n’a cessé de tourner dans ma tête, elle rugissait encore alors que je longeais le Quai de Seine dans un vent glacial. Non loin de là, une pauvre tente trempait dans une flaque d’eau boueuse ; celle d’un à la rue ? Sur ma photo, un arc-en-ciel est venu s’interposer et c’est tant mieux. Tant qu’il y aura des artistes comme Maguy Marin, on nous fera voir les tentes désolées, on nous fera entendre les septuors de rire à en casser sa chaise (Ha ! Ha !, 2006), on nous fera remarquer les parts de gâteau dont s’empiffrent certains pendant que les autres n’ont rien. « Tout le monde est capable », « mais on ne peut pas sauver tout le monde » m’a-t-on dit un jour…

Extrait Maguy Marin, L’Urgence d’Agir de David Mambouch

L’urgence d’agir n’en finit pas d’être là. Et comme nous n’avons toujours pas trouvé la solution, il faut continuer à répéter, répéter, répéter. Répéter pour préciser « ton geste, c’est : je prends, je pose, je prends, je pose. » Il faut répéter en groupe pour que l’humain soit habité par le personnage et qu’en échange il lui transmette son individualité. « Tout le monde est capable » d’être son propre geste et d’exister dans le collectif. Y compris « ceux qui sont entravés, empêtrés, ces corps malhabiles qui tiennent debout quand même », nous répète Maguy Marin.


Fiche technique
Maguy Marin, L'urgence d'agir
Un film écrit et réalisé par David Mambouch
Durée : 1h48
Chorégraphie : Maguy Marin
Image : Pierre Grange
Musique originale : Charlie Aubry
Mixage : Nathalie Vidal
Produit par : Séverine Lathuillière, Philippe Aigle, La Compagnie Maguy Marin

0 comments on “Tout le monde est capable

Un commentaire ?

%d blogueurs aiment cette page :