#Off2Europe Cologne — Ich liebe euch, die lieben…

À Cologne, il existe un petit paradis arboré et fleuri, où il fait bon boire une Astra et laisser le temps s’écouler…


L’Allemagne n’a jamais vraiment été ma tasse de thé (même si j’y ai habité quelques années et que j’y ai été heureux…) ; mais à Cologne, il existe un petit paradis arboré et fleuri, où il fait bon boire une Astra et laisser le temps s’écouler… Ce temps de Hambourg qui se perpétue en compagnie de mes amis Ollie et Ulli, et Bob, le chien affectueux qui n’est jamais bien loin.

D’Amsterdam à Cologne en train, confortablement installé et rêveur… En 2018, j’étais arrivé par Maastricht, le changement fait du bien. C’est une autre maison, un autre quartier, mais l’accueil est toujours aussi généreux et la table, gastronomique ! On mange très bien chez Ollie et Ulli… on boit beaucoup aussi, on se repose énormément (les jambes en l’air, suspendu dans un hamac), et on dévore les Tales of the City

Bob le chien m’emmène dans la forêt d’à côté pour de longues balades et des ploufs dans le canal. Il fait chaud (pour l’Allemagne) et l’eau fraîche le met d’excellente humeur…

Un jour, j’accomplis mon rituel : saluer le Dom. Heine le disait dans le poème Im Rhein, im heiligen Strome, mis en musique par Schumann :

Im Dom da steht ein Bildniß
auf goldenem Leder gemalt.
In meines Lebens Wildniß
hat's freundlich hineingestrahlt.

Dans la cathédrale se trouve une image
Peinte sur cuir doré.
Dans le désert de ma vie,
Elle a rayonné amicalement.
#Off2Europe © GILLESDENIZOT 2020

J’ai si souvent chanté ce Lied en m’imaginant cette image peinte sur cuir doré, dans la cathédrale érigée au bord du Rhin. Je descends jusqu’à sa rive, je contemple le grand fleuve sacré, et pense à Schumann qui s’y était jeté le 27 février 1854…

Avant de me rendre de l’autre côté du fleuve, je fais un détour par un certain restaurant thaï… puis c’est la Rue de Tunis… et le NSDOK, le Centre de documentation sur le nazisme de la ville de Cologne que je veux visiter pour la première fois. Plus grand mémorial local dédié aux victimes du national-socialisme de toute l‘Allemagne, il a été fondé le 13 décembre 1979. Depuis 1988, le siège du Centre de documentation sur le nazisme (NS-DOK) occupe les murs de la EL-DE-Haus. Entre décembre 1935 et mars 1945, cet immeuble abrita le siège de la Gestapo (la Police secrète d’Etat) de Cologne, sa prison et l’ancien lieu d’exécution. Autant dire que je vais avoir le souffle court…

Impossible de commenter, les images parlent d’elles-mêmes… 

Je me rue dehors, j’ai besoin d’air. L’Opéra n’est pas loin. Allons-y !

Toujours en travaux depuis 2010 (la réouverture était prévue en 2015, puis a été repoussée à fin 2022…), Maria Callas y a chanté La sonnambula en 1957 et c’est là aussi qu’en 1975, Keith Jarrett a donné son fameux Köln Concert… Excusez du peu, l’Opéra de Cologne a également accueilli la création mondiale de Die tote Stadt (Korngold)…

Retour au bord du Rhin, j’y vois un gars gratter la guitare (autre réminiscence de l’été 2018…), je m’amuse des cadenas qui alourdissent encore les grilles de protection, et je décide de passer de l’autre côté des souvenirs. Oui, j’existe.

Les pieds dans le sable, les doigts dans les frites, la bière fraîche et, au-delà du fauteuil-corbeille typique des plages qu’Ollie et moi fréquentions à Hambourg, j’ai le regard perdu sur la ville de Cologne et les péniches qui transitent, pendant que la musique électronique enveloppe cet autre paradis qu’est le km 689 beach club.

#Off2Europe © GILLESDENIZOT 2020

Un petit tour par la librairie (dans chaque ville, un livre…) pour me retrouver face à Niebla en Tánger dans la section Spanish Books (on ne saura jamais pourquoi c’est écrit en anglais…), on évitera le très allemand Porns Thaimassage pour lui préférer une Mondnacht qui s’éternise…

À Cologne, il fait bon vivre quelques jours chez Ollie et Ulli…

Ich liebe euch, Hildegard Knef

Mais, au matin, la route reprendra ses droits et poussera le voyageur toujours plus loin, vers un autre pays, encore au bord du Rhin…

Ça vous a plu ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.