#Back2Africa — La lumière rebelle de la mer a changé

Un samedi à Tanger : exposition, film, et théâtre


C’est une journée comme je les aime, en pleine semaine culturelle à Tanger. #Back2Africa Lumière rebelle mer

#Back2Africa Lumière rebelle mer
#Back2Africa Lumière rebelle mer

Le calendrier fait bien les choses, puisque j’ai pu visiter l’exposition Cône de lumière de l’artiste Amina Benbouchta, présentée jusqu’à demain à la Galerie Delacroix de l’Institut français.

J’en parlerai plus en détail, mais je n’ai pu résister aux brèches de lumière qui se fracassaient contre les murs oranges de la galerie :

#Back2Africa Lumière rebelle mer
#Back2Africa Lumière rebelle mer

Il ne faut que peu de temps pour descendre la rue de la Liberté, pour apprécier l’artisanat d’une vieille échoppe, s’arrêter pour un jus d’orange frais pressé (avec gingembre râpé) et s’installer au Café du Cinéma Rif. Ibrahim est toujours là (il travaille vraiment sans faiblir) et me prépare un bon qahwa kbira… Un groupe de gnawas fait irruption sur la Place du 9 avril ; les touristes et les badauds s’agglutinent en un instant. Il doit y avoir un match de football aujourd’hui, car la ville est envahie de supporters portant haut les couleurs rouge et blanc. Le drapeau rouge à l’étoile verte flotte, la brise est délicieuse et tempère le beau soleil nord-africain.

Dans peu de temps, je retournerai dans la grande salle de la Cinémathèque pour y voir Rebel, d’Adil El Arbi et Bilal Fallah, en version originale arabe sous-titrée en français. 

Puis, je me rendrai à l’Espace culturel Riad Sultan-Kasbah. Il était encore en rénovation quand j’ai quitté Tanger. Je suis ravi de le découvrir, à l’occasion du spectacle La mer a changé de couleur, épisode TangerLa mer a changé de couleur est un titre métaphorique pour faire émerger des récits et des fictions qui racontent la présence de la migration subsaharienne dans des villes qui ne sont ni des points de départ ni nécessairement des points d’arrivée mais des endroits de vie temporaires.

#Back2Africa Lumière rebelle mer
#Back2Africa Vue sur l’Europe

Dimanche, je me lancerai à l’assaut du Parcours Artistique Tanger 2022. Cette 4ème édition nous ouvrira de nouvelles portes en réinvestissant huit lieux identitaires, singuliers, insolites et parfois insoupçonnés du patrimoine tangérois pour des rencontres avec 50 artistes : ancienne école, pension délaissée, ancien Monoprix fermé depuis 1950, bazar au fond d’une ruelle, villa inoccupée, prison réhabilitée en musée d’art contemporain.

#Back2Africa Lumière rebelle mer
#Back2Africa Au programme de demain !

La lumière rebelle de la mer a peut-être changé, mais Tanger est toujours aussi captivante !

#Back2Africa Lumière rebelle mer