Silence

et dont la page se tourne la nuit.

qui s’écrit le jour

Un journal de l’éloignement

J’ai beaucoup voyagé. À présent, j’ai besoin de trouver mon lieu géographique, physique, émotionnel. Pouvoir y lancer des racines et m’y stabiliser. Le voyage que j’entreprends ici est celui de l’éloignement, entre passé et futur, d’un temps de silence, sans contact, entre N et moi.

« Cuando llegues al otro lado,
recuerda las palabras de Gibran »…

Quand ce silence aura pris fin, je serai un autre homme

Et tout sera possible

Silence © GILLESDENIZOT 2019

Silence NC1

Journal nocturne - Quand ce silence aura pris fin, je serai un autre homme ...
Lire la suite
Silence © GILLESDENIZOT 2019

Silence NC2

Journal nocturne - Ce matin, mon œil a surpris ce qui semblait être une feuille morte... et dont la page ...
Lire la suite
Silence © GILLESDENIZOT 2019

Silence NC3

Journal nocturne - Pour que l’arc-en-ciel de ce matin se produise, il aura fallu de la pluie et des rayons ...
Lire la suite
Silence © GILLESDENIZOT 2019

Silence NC4

Journal nocturne - Comment ne pas tout « désaimer » durant ce voyage de l’éloignement… ? et dont la page ...
Lire la suite
Silence © GILLESDENIZOT 2019

Silence NC5

Journal nocturne - La douceur de la nuit était un enivrement, un baume, un secret partagé… et dont la page ...
Lire la suite
Silence © GILLESDENIZOT 2019

Silence NC6

Journal nocturne - Puisque je n’ai plus à accepter un itinéraire à deux et que tu as choisi le tien, ...
Lire la suite

0 comments on “Silence

Un commentaire ?